En voyage, « slow down and meditate » !

En voyage, on a enfin du temps pour soi, pour se retrouver et s’accorder du temps… c’est donc le moment de commencer ou de reprendre la méditation.

Méditer est absolument facile et ne demande aucune compétence ni art !

Installez-vous dans un lieu (inspirant si vous êtes en voyage :(voir ma liste des lieux inspirants dans le monde prochainement !) au calme, et en évitant l’heure des moustiques !!

Asseyez-vous en silence et observez votre respiration. C’est tout. Regardez votre inspiration, l’air frais à l’entrée des narines, et à l’expiration, l’air chaud à la sortie des narines. Regardez votre ventre qui s’enfle légèrement à l’inspire et qui rentre à l’expire. Vos épaules qui suivent le rythme. C’est tout. Continuez. Voilà vous méditez. Votre esprit va avoir des pensées, c ‘est normal, c’est ça aussi méditer ; quand vous en prenez conscience, alors regardez ces pensées avec bienveillance puis à nouveau observez votre souffle. Petit à petit, avec la pratique (commencez par 5 mns par jour) vous allez observer votre esprit se calmer.

Essayez pendant 3 semaines, 5 minutes par jour. Puis allongez…. 20 mns quotidiennes idéalement, mais si c’est 3 ou 6 mns certains jours, c’est très bien aussi.  Les yogis aiment cette phrase « si vous n’arrivez pas à méditer 20 mns par jour, alors méditez 1 heure »… c’est que vous en avez d’autant plus besoin !!

Parfois on a de bonnes méditations, parfois il ne se passe rien, c’est moyen, voir ennuyeux, ce n’est pas grave, demain est un autre jour et ce sera bien.

3 points importants pour résumer :

1- S’installer confortablement (tailleur, lotus ou chaise), en silence, sans risque d’etre dérangé. Mettez un petit timer, 5 mns pour commencer (plusieurs appli sympa dédiées au sujet tel que « Peace Alarm »). Fermez les yeux, observer votre respiration. Si vous avez une douleur (dos par exemple, c’est pour cela qu’en général on fait des postures de yoga avant la méditation), réinstallez-vous jusqu’à trouver le confort (coussin, appui contre un mur, tapis roulé etc…).

2- Si vous êtes agité, si vous vous ennuyez, revenez encore et toujours sur votre respiration et soyez gentil et compatissant envers vous même ; essayer c’est déjà bien, soyez fier de vous et bienveillant ! Détendez vous, comme vous vous détendez en allant vous coucher mais restez éveillé et conscient. RELAX ! Si vraiment le tumulte continue, comptez vos respirations ! 1 à l’inspire, 2 à l’expire etc…. ou bien répéter un mantra, une phrase que vous aimez. Quand le calme est revenu, reprenez juste la concentration sur la respiration.

3- Soyez indulgent avec vous-même lors de la méditation mais intraitable sur la régularité de la pratique, minimum 5 mns quotidiennes au début. Car c’est la seule façon d’entrevoir ce que va vous apporter le fait de méditer : plus de lucidité, moins de stress, plus de calme donc davantage de finesse d’esprit, plus de conscience du monde et des gens qui vous entourent, une meilleure compréhension de vous même et des autres en général !

Alors ? convaincus ?  MEDITATE and ENJOY !

 

 

Yogie et voyageuse. Tentant la zénitude à tout moment, même en voyage !

1 Comment

  • Répondre août 20, 2014

    Charlène

    Que de parfaits conseils que je recommande aussi à tous 🙂
    Merci de cet article.

    Belle journée

Leave a Reply