« La méditation m’a sauvé » de Phakyab Rinpoché ou la sagesse de l’inconcevable

Vous allez dire : un « X » ème livre sur la méditation…. certes…  mais non, en fait pas du tout, ce livre est unique !

Imaginons que nous sommes vingt siècles plutôt, je vous le dis, Phakyab Rinpoché serait alors JÉSUS.

Car enfin qui peut méditer pendant plus de trois ans jusqu’à 16h par jour sur l’amour inconditionnel (y compris envers ses geôliers chinois) et la souffrance du monde ?  Car enfin aujourd’hui qui est prêt à échanger « son bonheur contre la souffrance d’autrui » ?

Oui il faut lire le livre de Phakyab Rinpoché. Battu dans les geôles chinoises pendant plusieurs mois pour la seule faute d’être un lama bouddhiste, cet abbé tibétain originaire d’une merveilleuse petite vallée des Himalaya débarque à New-York en 2003 le pied gangrené du fait d’une blessure mal soignée pendant sa détention. Il atterrit à New-York et là impossible de marcher. Cet enfer va durer plus de 3 ans. Phakyab n’arrive pas à accepter l’amputation exigée par les médecins américains ; sa voix intérieure lui dicte de refuser. Par message interposé, il va poser la question au Dalaï Lama qui lui répond « la guérison est en toi, tu as en toi la sagesse qui guérit ». Sagesse de l’inconcevable oui…

Nombreux parmi vous penseront peut être que ces bouddhistes sont de doux dingues. Alors lisez ce livre et vous pourrez comprendre que cette petite phrase n’est pas pure folie.

Grâce à son passé, son enfance qui l’y a préparé et les enseignements qu’il a reçu perché sur le toit du monde, Rinpoché va passer, depuis son petit studio de Brooklyn,  durant 3 ans,  « dans la dimension du non-limite », à un niveau de conscience tellement élevé qu’il va réussir l’exploit de guérir et de sa gangrène et de sa tuberculose osseuse.

Fait du hasard diront les sceptiques, et diront aussi les médecins américains qui, malheureusement, ne chercheront jamais à en faire un cas d’école ….

Rinpoché raconte que le corps ne guérit pas par le corps mais par l’esprit, que celui ci est notre meilleur médecin, meilleur remède…

Alors non sa méthode n’est pas archaïque mais exceptionnelle…  le jour où nous nous soignerons comme Phakyab Rinpoché par « les voix des  sciences et yogas internes de la guérison » alors l’humanité aura évolué et fait un pas immense vers la sagesse. En attendant, nous ne pouvons que lire et saluer ce magnifique témoignage si touchant.

Pour le plaisir, un extrait :  » Si deux médecins, l’un ayant l’esprit de compassion, l’autre ne l’ayant pas, donnent le même médicament, le remède reçu du premier sera plus efficace que le remède reçu de l’autre » car l’un sera chargé de la force de la compassion, une force sans limite…

ENJOY !

Phakyab Rinpoche

« La méditation m’a sauvé » de Phakyab Rinpoché et Sofia Stril Rever au Cherche Midi

Retrouvez les dates d’enseignement de Rinpoché, parfois de passage en France sur www.phakyabrinpoche.org

Yogie et voyageuse. Tentant la zénitude à tout moment, même en voyage !

Be first to comment