« Mieux vivre par le yoga » par le Dr Lionel Coudron

C’est le simple titre d’un joli livre d’une logique implacable et plein de bon sens, écrit par le Docteur Lionel Coudron, l’un de nos premiers yogathérapeutes français. Ce dernier, s’il faut le rappeler, est docteur en médecine, diplômé de biologie, de médecine du sport et de la nutrition mais aussi yogathérapeute, professeur de yoga, fondateur de l’association Médecine et Yoga et des salles parisiennes Yoga Time. What else ?

Ecrit dans un esprit de clarification pour les occidentaux, dépouillés des aspects indianisants, le docteur décrit avec le bon sens et la joie de vivre qui le caractérisent à quel point le yoga développe « la confiance en soi qui est le sentiment le plus stabilisant qui soit ». Il explique, tout en suivant la tradition et les textes fondateurs du yoga, à quel point le yoga développe l’intelligence du corps. Et de ce fait diminue la souffrance et augmente notre capacité à être heureux.

Je recommande donc ce livre à tous ceux qui doutent encore ou se méfient, qui hésitent, ceux qui veulent savoir ce que signifie le yoga dans sa globalité, tout cela d’un point de vue 100% occidental.

J’ai bien aimé ses 7 clefs d’une pratique de yoga, directement inspirés par les yogas sutras de Patanjali, mais enrichis de son point de vue de médecin occidental. Je le cite en résumant :

–  » Pratiquer dans la non violence, ne pas aller au delà de ses capacités
Etre le témoin de soi même pour pouvoir se détacher de ses réactions. Pouvoir passer d’un état d’observation, tout en étant conscient, à un état où vous vous identifiez à un élément, est l’un des secrets du yoga et de son efficacité.
– l’unité entre le mouvement, le souffle et la pensée. Etre présent dans un véritable état d’unité.
– l’étirement sans heurt, en douceur progressivement à l aide du souffle
– la récupération entre les exercices
– l’intention dans l’exercice. Le yoga développe votre résistance physique, votre concentration, votre faculté à prendre du recul, votre faculté à vous identifier à un état ou une situation. Vous pouvez vous en servir pour ce que vous voulez c’est l intention qui compte. Par exemple quand on prend conscience de la respiration lors d’une émotion cela peut nous apaiser ou nous faire perdre encore plus nos moyens. Pourquoi ? Parce que dans un cas nous avons associé une intention de calme et dans l’autre une intention de panique. Vous avez la direction du navire et pouvez l’orienter à votre guise, là où vous le décidez. Les intentions volontaires peuvent s’exprimer sous forme de petites phrases courtes que l’on récitera durant la pratique (ex : j’ai la maîtrise sur mon esprit)
– enfin la dernière et la plus puissante la relaxation ou méditation, à la fois un état et une méthode. Pendant la relaxation notre état devient celui sur lequel on se concentre. On ne contracte pas ce qui est inutile.
Les 6 clefs précédentes préparent toute à cette clé : conscience et détente des muscles, conscience et détente respiration, conscience et visualisation de scènes agréables ».

ENJOY !                                                                        lionel coudron

Yogie et voyageuse. Tentant la zénitude à tout moment, même en voyage !

Be first to comment