Soigner naturellement certains petits « bobos » en voyage

Que conseille l’âyurveda  en matière d’alimentation en voyage ?

Un des grands principes en Ayurvéda à propos de l’alimentation lors de voyages en pays chauds (puisque c’est dans ceux-ci que nous risquerons le plus de dérangement) est de manger au maximum des aliments de saveur amère, l’une des principales propriétés de cette saveur étant de lutter contre le chaud.

On trouve la saveur dite amère dans les crudités (attention cependant aux aliments crus mal lavés dans certains pays tels que l’Inde), les endives, la chicorée, les noix fraîches, la camomille, les piments, le cidre et, de façon peut être plus pratique en voyage, les eaux de Perrier, de Vichy, la bière (encore plus facile à trouver !), les olives au naturel, le miel, le curcuma (facile en Inde, au Moyen Orient et Proche Orient).

D’autre part l’âyurveda* donne quelques bons conseils pour tous les petits maux digestifs qui peuvent nous enquiquiner la vie en voyage :

– en cas de diarrhée, en plus ou en attendant l’association indispensable (ou en l’attendant) antiseptique/anti-diarrhéique (les 2 ensemble indispensables) prendre une cuillère de gingembre sec ou une cuillère de jus de gingembre si cela est due à une indigestion. Et si vous êtes en Inde, buvez un lassi gingembre, citron, miel.

Si pas d’indigestion, consommer une soupe de carottes, du riz, rajouter à vos aliments de la cardamome.

– en cas de constipation, manger léger, riz complet possible ou boulgour, légumes verts et salades, beaucoup de liquides, un verre d’eau citronnée au lever et si possible un petit cocktail gingembre/huile de ricin (qui pousse dans les pays chauds)

– en cas d’indigestion, boire un jus de gingembre avec du miel et du citron

 

Autres conseils pour les petits maux en voyage :
– en cas de coups de soleil : couper des tomates en rondelles et les poser directement sur la peau
– en cas d’engelure, masser avec de l’huile chaude
– en cas de fractures, en attendant mieux, consommer beaucoup d’ail, avec miel et  du ghee (beurre clarifié indien) si vous avez par hasar eu la chance de vous faire cela lors d’un trek himalayen !
– en cas d’insomnie, un verre de lait chaud avec de la cardamome
– en cas de jambes lourdes, alterner des bains de pieds dans l’eau chaude, 3 minutes et dans l’eau froide 1 minute
– en cas de mal de dent, du clou de girofle à poser sur la dent douloureuse
– en cas de coup de froid ou maux de gorge : pas de nourriture froide, pas de lait, ni de yaourt ni de banane, beurre, fromage, sucre. Prendre seulement des boissons chaudes, miel, thé indien au gingembre et cardamone (le délicieux tchai tea !), de l’ail, du soja ou du dal chaud !
– en cas de rhume, boire un jus de gingembre avec du miel, faire des inhalations de thym si possible additionnées d’huile d’eucalyptus. Le poivre blanc est très efficace contre le rhume et la toux
– en cas de morsure de chien et sans antiseptique, appliquer un piment rouge directement sur la plaie, cela absorbe tout le poison

 

Bien sur vous n’aurez peut être pas tous ces ingrédients sous la main en voyage, quoiqu’en Inde, en Asie et en Afrique certains de ces aliments sont bien présents dans l’alimentation au quotidien.

Et surtout ne vous dispensez pas de consommer tous ces fruits exotiques formidables que l’on ne trouve qu’en voyage ! profitez-en pour en consommer (avec parcimonie au début) et faire le plein de vitamines bonne mine !

Pour en savoir plus lisez le livre de Kiran Vyas « L’Âyurveda au quotidien » aux éditions Recto Verseau.

 

Côté yoga et âsanas, on pourra essayer de soulager une mauvaise digestion avec des mouvements très simples et doux.

Un des meilleurs remèdes sera sûrement Apanâsana (posture des 2 jambes repliés sur le ventre, une main sur chacun des genoux : inspirez les genoux s’éloignent de la poitrine, expirez, rapprochez les genoux vers vous bien plaqués contre le ventre).

Faites Apanasana les 2 jambes pliées ou bien une seule jambe après l’autre.

Cette posture est rès bonne pour l’engorgement de l’appareil digestif, spasme intestin, colon : en pliant le genou droit, on activera la digestion, en pliant le genou gauche, on active l’assimilation.

 

Rappel des effets de Apanâsana :

–         améliore les éliminations sous toutes ses formes
–         libère les gaz, les spasmes, le colon, active les liquides
–         baisse le feu, stimule organes du bas
–         Augmente pouvoir digestif
–         peut supprimer les douleurs aines, diarrhée légère (attention si importante)

 

Enfin pour les problèmes de constipation qui sont fréquents en voyage pour certaines personnes, on pratiquera des torsions, des flexions et des inversions.

 

Yogie et voyageuse. Tentant la zénitude à tout moment, même en voyage !

1 Comment

  • Répondre juillet 17, 2014

    Circuit en Chine

    Je pense imprimer tous ces petits conseils ! Un voyage sans blessure ou maladie pour moi, n’en est pas un. Ca m’arrive presque tout le temsp et parfois c’est très difficile de se soigner. Je vais garder ça précieusement en espérant ne pas avoir à l’utiliser 🙂
    Merci pour les conseils très intéressant !
    Alix

Leave a Reply