Sraddha, une immense force en nous qui soulève les montagnes

Il n’existe pas de traduction littérale au mot sanskrit « sraddha ». Impossible d’en donner une traduction simple. On ne peut que trouver des exemples pour ressentir ce que c’est, ou alors il faut passer par notre propre expérience. Car tout ce qui est au niveau du mental peut être expliqué mais pas ce qui est au delà. Et Sraddha n’est pas du domaine du mental.

La meilleure façon de parler de ce grand concept peut être justement d’évoquer deux personnes qui étaient physiquement toutes petites : Mère Teresa et Gandhi.

Gandhi aurait pu rester un bon avocat, mais non quelque chose en lui le poussait à autre chose et le résultat fut le soulèvement entier d’un pays ! Qu’est ce qui faisait que Mère Teresa se jetait parmi les malades les plus contagieux sans se préserver, ignorant ceux qui lui interdisait d’approcher  « je ne peux pas supporter de les entendre souffrir sans rien faire » ?

Sraddha c’est une immense force, une immense foi, une confiance, une détermination qui pousse au delà de tout et vous fait passer par dessus tous les obstacles. Sraddha vous porte et vous fait soulever les montagnes. Et le résultat d’une action menée par la sraddha est bénéfique à l’humanité entière.

Mais Sraddha n’est pas réservé aux grands spirituels, pas du tout ! Nous avons tous sraddha en nous et il faut l’identifier .

Avez-vous déjà ressenti sraddha ? On a tous des moments dans notre vie, même fugaces, où on peut ressentir sraddha, mais notre mental, qui est un gros flemmard, nous empêche de le ressentir…

L’exemple le plus concret de la sraddha c’est le dévouement d’une mère pour son enfant. Toutes les mères ressentiront un jour cette sraddha, n’importe quel médecin ou professeur vous parlera de la sraddha d’une mère pour son enfant face à une difficulté. Elle croit en lui par dessus tout et parfois contre vents et marées. La maternité est totalement sraddha.

Donc vous savez ce qu’il vous reste à faire ? identifier sraddha en vous, car sraddha vous fera soulever les montagnes pour accomplir ce que vous devez accomplir dans cette vie. Sachez qu’il n’y a jamais rien de négatif dans sraddha, les yoga sutra sont très clairs là dessus.

Pour l’atteindre il faut cultiver ce que le yoga propose : détachement des perturbations mentales et persévérance.

Si on a sraddha alors on développe une force immense et une satisfaction profonde.

Sur terre nous sommes des millions de gens mais seulement une poignée a pris cette voix. Faites en partie, trouvez votre chemin grâce à sraddha.

On trouve la notion de sraddha expliquée dès le 1er chapitre des yoga sutra :

I-20   Sraddha virya smriti samadhi prajna purvakah itaresam

ENJOY et NAMASTE

Yogie et voyageuse. Tentant la zénitude à tout moment, même en voyage !

6 Comments

  • Répondre mars 14, 2015

    Moon

    Ca donne envie tout ca. Mais ca repose sur quoi scientifiquement ?

    • Répondre mars 14, 2015

      Nathalie

      Cela repose sur les textes fondateurs du yoga les yoga sutras datés entre le 3ème et 1er siècle avant notre ère. Vous pouvez regarder mes articles à ce sujet ou vous procurez ce texte. 4 chapitres de 40 à 50 versets assez incompréhensibles si cela ne vous est pas expliqué. Bonne lecture.

  • Bonjour Nathalie,

    je suis en train de découvrir ton blog et je le trouve MAGNIFIQUE.

    Cet article me touche beaucoup. Cette force dont tu parles est effectivement quelque chose qu’on pré sent en nous. On sent toute la beauté qui pourrait en découler mais trop souvent on se décourage, ou on se dit que c’est du rêve, qu’on n’y arrivera pas ou qu’on a pas le droit à tant de bonheur. Et c’est bien dommage.

    Le passage sur la maternité sonne très juste. Je dis tout le temps de mes accouchements qu’ils m’ont permis de me rendre compte que j’avais en moi une force immense (comme une tempête incontrôlable) que je ne soupçonnais pas. Je crois bien en lisant ton article que j’ai peut-être touché à cette force dont tu parles. En tout cas, c’est sûr que nos enfants sont un moteur hyper puissant pour dépasser nos peurs

    Namaste

    • Répondre mars 20, 2015

      Nathalie

      Merci pour ce gentil message. Oui la maternité nous aide à etre dans sraddha ! Exactement. on est invisibles dans toutes nos actions menées par sraddha. Je m en vais découvrir ton blog. Namaste !

  • Re bonjour,

    j’ai relayé ton article sur ma page facebook

    A bientôt

  • Répondre juin 6, 2016

    Cindy Chatelais

    Ce pouvoir en nous que nous avons tous et que le yoga permet de dévoiler un peu plus… Merci pour cet article Nathalie. 🙂

Leave a Reply