Le yoga peut-il nous protéger des virus ?

Gili Meno

Le yoga peut-il nous protéger des virus ? Bonne question par les temps qui courent…

Un virus s’attrape parce que, comme son nom l’indique il est virulent, et parce qu’il rencontre, à un moment donné, un système immunitaire affaibli (tout comme une infection est le reflet d’un système immunitaire faible…). Alors, que faire ?

Il y a 5 plans sur lesquels agir :

  • Prendre des gouttes d’huile de pépins de pamplemousse tous les matins durant toute la période de contamination
  • Prendre soin de son foie ! Le foie joue un rôle vital dans les mécanismes de défense de l’organisme. Il aide à éliminer les globules rouges détériorés, les bactéries et les virus.

Manger équilibré avec assez de protéines et de vitamines et boire de l’eau de curcuma qui est un puissant anti-inflammatoire et un antibiotique naturel ! Il stimule également la digestion des graisses, améliore toutes les fonctions biliaires et protège le foie et l’estomac

Pour faire une eau de curcuma : faire bouillir 2 litres d’eau. Mettre une cuillère à soupe de l’épice avant d’éteindre le feu et attendre 2 minutes ; c’est le principe de la décoction. L’eau doit être dorée et non noircie. Boire la potion chaude ! et ne pas la garder plus d’une journée, la renouveler chaque jour…

  • Faire Jala neti, nom sanskrit qui désigne une technique ancestrale ayurvédique de nettoyage du nez par l’eau. Sous la douche tous les matins, laver son nez avec un spray nasal à base d’eau de mer ou de souffre ou de zinc, ou un lota, sorte de petit réservoir à eau. Le nez est la première barrière de protection de l’organisme.  
  • Faire une pratique de yoga quasi quotidienne en période d’infection. On va devoir renforcer le système immunitaire donc travailler sur tous les vayus mais particulièrement le Prânavayu qui s’occupe de la zone respiratoire. De quoi devra être composé votre séance quotidienne de yogathérapie en cette période ? Ce doit être une pratique très dynamique qui doit vous renforcer. On privilégie les postures d’ouvertures, les flexions arrière pour ouvrir la zone de prana. Des Surya Namaskar, minimum syndical 3x chaque matin pour amener du soleil, de la chaleur et de la force à nos corps.
  • Vous associerez vos asanas de pranayama basé sur la méthode d’Antha Kumbhaka c’est-à-dire de pranayama avec de longues inspirations et des rétentions poumons pleins : demander à votre professeur de yoga on ne peut pas faire cela seul !.
  • Il y a bien une 6ème piste : fuir au soleil, loin, sur une minuscule île quasi déserte comme Gili Meno, un joli bungalow vous attend !! #yoga and #go !

Yogie et voyageuse. Tentant la zénitude à tout moment, même en voyage !

2 Comments

  • Répondre mars 10, 2020

    Libouban

    Merci Nathalie ! Votre blog est clair et passionnant….une invitation au voyage intérieur et une ouverture aux connaissances ancestrales d’ici et d’ailleurs.

    • Répondre mars 11, 2020

      Nathalie

      merci Gwenn de votre part c est un beau compliment ! a bientot j espere, amitiés

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.